NnoMan Cadoret Photographe

Foot, Fraternité, MFC : Justice pour Adama Traoré !

09102016-_nmn0859-2

09102016-_nmn0920-2

09102016-_nmn0865-2

09102016-_nmn0769-2  09102016-_nmn0787-2

09102016-_nmn0840-2

09102016-_nmn0821-2

09102016-_nmn0791-2

09102016-_nmn0854-2

09102016-_nmn1063-2

09102016-_nmn1019-2

09102016-_nmn1057-2

09102016-_nmn1011-2

09102016-_nmn0976-2

09102016-_nmn0850-2

09102016-_nmn0974-2

09102016-_nmn0973-2

09102016-_nmn1015-2

 

Dimanche 9 Octobre 2016, le Ménilmontant Foot Club ( MFC ) organisait un match amical contre le Stade Parisien.

Ce match rendait hommage à Adama Traoré, mort entre les mains des gendarmes en juillet dernier.

Un match pour Adama donc, et avec ses proches!

Sur le terrain, les joueurs s’entrainent en portant le teeshirt sur lequel le message est clair : « sans justice vous n’aurez jamais la paix »

C’est donc de ça qu’il s’agit aujourd’hui, un match de foot pour renforcer la famille Traoré dans sa lutte pour la Vérité et la Justice.

Une partie de la famille d’Adama, ainsi que des proches à lui étaient là.

Fortes émotions quand, à quelques minutes du coup d’envoi, l’équipe du MFC s’avance, en ligne en direction de la maman d’Adama, et de la famille, tenant une banderole « AN TE GNINAN I KO » ( On t’oubliera jamais, en bambara)

Après les joueurs, c’est au tour des supporters de porter le message. Tour à tour, slogans et chants de solidarité et de soutien à la famille sont scandés par la centaine de supporters présent.es sur le bord du terrain.

Banderolles, fumigènes aux couleurs du Mali, drapeau du Mali, A-D-A-M-A en grandes lettres …

Une partie de la pelouse est noyée sous la fumée, la famille fait face aux supporters. On trouve de la bienveillance et du respect mutuel dans ce face à face poignant.

Entre les deux, y’a nous, 3 photographes. Pour ma part, touché par la force de la tribune et frappé au coeur par la dignité de la maman d’Adama. Debout, face à la foule, alternant mains jointes et mains en l’air, synchro avec les slogans. Et il y a Assa, la soeur d’Adama, accompagnée de ses proches et de plusieurs enfants.

Assa elle a, comme les familles de proches tués par la police que je connais, une force inimaginable. Assa elle a la force de celles et ceux qui savent qu’ils doivent se battre contre l’Injustice.

Le match commence, j’ai du mal à suivre tant la richesse de la rencontre humaine me touche plus que l’intérêt du sport.

A la mi-temps, tout le monde se retrouve, quinze minutes pendant lesquelles la famille et les joueurs échangent quelques mots.

Le match reprend avec une nouvelle ouverture en chants et en fumigènes.

A la fin du match, on se retrouve tous, on prend le temps. Le MFC remercie la famille, la famille remercie le MFC. Finalement la conclusion c’est sans doute qu’on est ensemble, unis contre l’injustice qui frappe la famille Traoré et qui frappe nos quartiers depuis de trop nombreuses années.

Resultat : 2-0 pour le MFC, mais ce jour là, c’est véritablement l’Humanité et la Fraternité qui triomphent.

© NnoMan

Les commentaires sont fermés.