NnoMan Cadoret Photographe

18 Mai 2016: Entre manifestation spontanée, voiture incendiée et occupation des rails SNCF

18052016-18052016-_NMN0535

18052016-18052016-_NMN0548

18052016-18052016-_NMN0581

18052016-18052016-_NMN0628

18052016-18052016-_NMN0674

18052016-18052016-_NMN0677

18052016-18052016-_NMN0710

18052016-18052016-_NMN0719

18052016-18052016-_NMN0760

18052016-18052016-_NMN0789

18052016-18052016-_NMN0801

18052016-18052016-_NMN0807

18052016-18052016-_NMN0848

18052016-18052016-_NMN0853

18052016-18052016-_NMN0859

18052016-18052016-_NMN0867

18052016-18052016-_NMN0871

18052016-18052016-_NMN0873

18052016-18052016-_NMN0875

18052016-18052016-_NMN0878

Ce mercredi 18 Mai 2016, alors que la police était rassemblée place de la République pour dénoncer la « haine anti flics », la journée a été mouvementée à Paris.

Sur la Place de la République, un groupe se forme pour dénoncer les violences policières. Le groupe est immédiatement bloqué et poussé hors de la place par la gendarmerie nationale. Plusieurs personnes portaient des compresses faussement ensanglantées sur les yeux pour représenter celles et ceux qui ont perdu leurs yeux en manifestation, suite à un tir de flashBall.

Refoulés hors de la place, les manifestant.es décident alors de partir en manifestation spontanée en direction du canal Saint Martin.

En chemin, une voiture la police nationale est coincée dans un embouteillage. Plusieurs manifestant.es vont chahuter la voiture d’abord pour casser les vitres ensuite, ils finiront par l’incendier avec un fumigène qui a fait fuir les deux policiers.

Début d’après midi, les cheminots en grève ont manifesté dans les rues de la capitale, avant de rejoindre gare Saint Lazare pour bloquer les voies SNCF.

Ils partiront quelques minutes avant l’arrivée de la police. C’est à la suite de cette manifestation que certains manifestant.es ont été interpellés pour  » manifestation interdite à visage masqué ».

18 Mai 2016 – Paris

© NnoMan

 

Les commentaires sont fermés.