NnoMan Cadoret Photographe

La Loi Travail a du mal à s’imposer: Rue VS Police

28042016-28042016-_NMN8781

28042016-28042016-_NMN8793

28042016-28042016-_NMN8808

28042016-28042016-_NMN8815

28042016-28042016-_NMN8817

28042016-28042016-_NMN8833

28042016-28042016-_NMN8842

28042016-28042016-_NMN8843

28042016-28042016-_NMN8857

28042016-28042016-_NMN8869

28042016-28042016-_NMN8890

28042016-28042016-_NMN8910

28042016-28042016-_NMN8911

28042016-28042016-_NMN8914

28042016-28042016-_NMN8946

28042016-28042016-_NMN8975

28042016-28042016-_NMN9005

28042016-28042016-_NMN9015

28042016-28042016-_NMN9069

28042016-28042016-_NMN9084

28042016-28042016-_NMN9115

28042016-28042016-_NMN9134

29042016-29042016-_NMN9175

29042016-29042016-_NMN9195

29042016-29042016-_NMN9219

29042016-29042016-_NMN9235

29042016-29042016-_NMN9238

29042016-29042016-_NMN9288

29042016-29042016-_NMN9301

29042016-29042016-_NMN9302

29042016-29042016-_NMN9311

Nouvelle manifestation unitaire contre la Loi Travail.

Ce jeudi 28 Avril 2016, a été marqué par des violences policières d’un cran plus fortes que précédemment.

La réponse de l’Etat face à celles et ceux qui expriment leur colère par des jets de projectiles était d’après les manifestant.es disproportionnée.

Il y a eu plus de deux cents arrestations et des dizaines de blessé.es parmi les manifestant.es, dont un qui a perdu son Oeil à Rennes.

Côté police, quelques policiers blessés dont celui dans ce reportage, qui était dans un « état d’urgence absolu »

Le soir, Place de la République, alors que se dessinait le projet d’occuper la place avec des construction en bois, la police a vidée la place en faisant usage de gaz lacrymogenes, flash ball, matraques et grenades de des-encerclement, blessant plusieurs participant.es ainsi que des journalistes. L’évacuation de la place a été d’une extrême violence.

Retour sur cette journée.

Jeudi 28 Avril 2016

© NnoMan

Les commentaires sont fermés.